ACTIONS et DÉFENSE du PAYS BOULAGEOIS

L’association ADPB a pour but de défendre la qualité de vie et l’avenir des habitants du secteur boulageois et de ses environs.

Un goufre à millions d’euros, le système Multiflux dont personne ne veut.
1 Président, 8 Vice-Présidents, 55 délégués titulaires, 55 délégués suppléants = 119 élus
Regardez cette vidéo qui étonne et scandalise les élus. TOUT EST VÉRIFIABLE. Cliquez ici pour voir la vidéo
Traduction du Suédois en Français par Google : Une usine de tri redonne la joie à KSRR La nouvelle machine fonctionne et l'accord est signé. La direction de KSRR pousse un soupir de soulagement après des années de maux de tête dus à une machine de tri qui n'a pas tenu ses promesses. Pendant quatre semaines, la toute nouvelle machine de tri optique, qui sépare les sacs poubelles verts des autres, a été soigneusement étudiée pour s'assurer qu'elle est totalement sûre. Et c'est le cas. Les sacs verts brillent sur la bande et sont aspirés à la vitesse de la foudre et se retrouvent sur la bande menant à la machine à lisier. Le reste continue vers le moulin qui broie les déchets avant le départ de Cementa à Degerhamn. Jan Fors, PDG de KSRR, régie des ordures ménagères de la région de Kalmarsund, est soulagé. - À l'automne 2016, nous avons enlevé l'ancienne machine. Maintenant, nous sommes enfin ici avec un établissement qui fonctionne bien. Ce n'est pas sans soulagement et le calendrier a été maintenu serré, dit-il. Il n'y a que deux fournisseurs de trieurs de déchets optiques; SpiralTrans, qui a livré la première machine, et Optibag qui représente le nouveau. Pour signer l'accord avec KSRR, Stefan Holmertz, PDG d'Optibag, était présent. Il a suivi avec intérêt le développement de l'événement à Kalmar. « Les locaux ici sont conçus pour notre installation. Nous pensions emporter à l’époque le marché public, mais nous l’avons perdu contre un autre fournisseur qui a promis plus que ce qu'il pouvait tenir. Nous avons une méthode de tri rationnelle que nous connaissons. Nous avons construit 25 installations et notre plus grand ennemi en approvisionnement est notre propre connaissance. Nous avons eu la chance de retrouver l'usine lorsque l'approvisionnement a été reporté », explique Stefan Holmertz. Lorsque le contrat a été signé pour une pleine pression, c'était sous silence concentré, puis joie. "Vous ne pouvez pas imaginer à quel point l'alliance est chanceuse en ce moment", explique Jan Fors. KSRR a payé 3 millions d’euros pour la nouvelle machine de tri. Dans les comptes annuels 2016, la machine mise au rebut représente une perte de 1,8 millions d’euros. Mais Jan Fors et Steve Sjögren (S), président de la KSRR, estiment qu'ils ont une bonne chance de gagner au tribunal et d'obtenir 2,6 millions d’euros sur SpiralTrans. "Je suis confiant que nous ne perdrons pas", dit Fors. La nouvelle trieuse optique est en place et roule à pleine capacité depuis six semaines. 100 tonnes de déchets ménagers non triés circulent dans l'usine tous les jours, du lundi au vendredi. Au moins 95% des sacs verts sont au bon endroit. Tout va comme le train.
Le Multiflux ne tient pas ses promesses.
Le seul client connu, la ville de Kalmar, a jeté le Multiflux
“Ca ne fonctionne pas.”
La régie KSRR veut que Spiral Trans AB rembourse
“2,6 millions d’euros”
 Avec Optibag c’est 95 à 100% de sacs triés.
Pour quelles raisons nos élus ont laissé Serge Starck et ses amis créer des sociétés, acheter des sociétés, dépenser dans des brevets ou des idées et tout cela avec des fonds publics (votre argent) ? Nous avons des difficultés à comprendre. Tandis que la Chambre Régionale des Comptes tiraient à trois reprises la sonnette d’alarme, seule une petite poignée d’élus a demandé des comptes au Sydeme. Les autres élus ont-ils fait preuve de naïveté en fermant les yeux sur la gestion du Sydeme et de ses débordements ? Des associations comme l’ADQV, l’ADEPRA et la nôtre ont été raillées par les élus en place. Devant les documents présentés, certains d’entre eux ont osé dire que c’était des faux. “La Chambre Régionale des Comptes, c’est un tissu de mensonges” voilà ce qu’ont osé nous dire quelques élus. On croit rêver.
La théorie du tri avec le système Multiflux et ci-dessous la vidéo de ce qui va à l’incinération
Spiral Trans AB est une filiale de Sydeme Développement. Sydeme Développement a été créé par le Sydeme. Cliquez ici Alors qui va rembourser la régie KSRR de Kalmar ?
Pourquoi S. Starck veut-il en construire un autre ?
Puisque ce n’est pas performant, à qui cela va-t-il profiter ?
L’ADPB faute de la vaincre, rejoignez-la !
Actuellement, notre principal combat est la remise en cause de toute la gestion et l’organisation de la régie qui traite les ordures ménagères : le Sydeme.
Nous avons commencé par alerter les maires de la communauté de communes du Pays Boulageois et de la Houve, mais ils se sont moqués et nous ont traités de menteurs. Ensuite devant les preuves présentées, ils ont commencé à réfléchir. Devant notre ténacité, certains ont décidé d’en savoir un peu plus pendant que d’autres se drapaient dans leur cape d’ignorance. Nous avons essayé de les rencontrer pour leur apporter les connaissances qu’ils auraient dû avoir. Beaucoup ont refusé. Nous leur avons tendu la main non pour les combattre mais pour s’associer à nous pour découvrir la Vérité avec un grand V, mais peu ont accepté. Maintenant que les élections arrivent (2020 pour les municipalités, mais 2019 pour les préparations) quelques maires commencent à se manifester.
Vous avez trié et bien voyez maintenant.
RL du 6 juillet 2018
La sté Spiral Trans AB est déclarée en faillite en juin 2017
Les sociétés (à notre connaissance) créées ou rachetées par Serge Starck avec l’argent que vous avez donné pour traiter vos déchets ménagers : Sydeme Développement Spiral Trans France Spiral Trans SAS Methavos Spiral Trans AB (Suède) Spiral Trans Nordic (Suède) Spiral Trans Streley (Suède) Spiral Trans Canada
Cliquez pour lire l’article du RL du 18 août 2018
Aujourd’hui des enquêtes menées par le Service Régional de Police Judiciaire de Strasbourg sont en cours et ce depuis la demande d’ANTICOR et du budget 2016 annulé après une requête de l’ADQV près du Tribunal Administratif de Strasbourg. Avec l’association ADQV de Bitche et Anticor, notre association ADPB va déposer une nouvelle plainte plus ciblée. Il y a des responsables qui sont connus et nous allons tout faire pour que la vérité explose au grand jour et que la justice fasse ce qu’elle jugera bon de faire.
Un journal suédois a dit que ce sont des manières de voyous quand une société préfère mettre la clef sous la porte plutôt qu’essayer de trouver une solution honnête à un problème.
C’est l’ADPB qui a enquêté et qui a été la première à trouver cette information reprise par le journal le Républicain Lorrain.

L’actualité du moment

Et que font nos élus délégués au Sydeme ?
2017

Vous êtes le

ème

  visiteur sur ce site

RENOUVELLEMENT  ADHÉSION NOUVELLE   ADHÉSION